×

Cie Philippe Saire
Av. de Sévelin 36
Case Postale 20
1000 Lausanne
Suisse

+41 21 620 00 12 info@philippesaire.ch

Newsletter

Interview - Vertigo (FR)

Philippe Saire was invited by Pierre-Philippe Cadert in Vertigo, La Première.

He talks about his relationship to dance, and above all about his last piece, Ether.

Listen to the program (in French): https://goo.gl/6mMdCF

Photos Ether

First pictures of Ether!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. Ether plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

The piece premiers April 25th - 29th at Théâtre Sévelin 36, Lausanne. Info and booking: https://www.theatresevelin36.ch

Ether - teaser is online!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. It plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

25-29 April, Théâtre Sévelin 36, booking: theatresevelin36.ch
Wed & Thu 7pm, Fri & Sat 8pm, Sun 5pm  ;  15.-/10.-

Les Sirènes - Avant-première à la Cinémathèque Suisse

La Cinémathèque Suisse et le Théâtre de Sévelin 36 proposent la projection en avant-première du nouveau court-métrage de Philippe Saire, le dimanche 11 mars à 19h15.

Après les Cartographies (2002-2012), cette œuvre initie une nouvelle série de vidéos-danse liés à des performances in situ. Chaque opus transcrit un " chant " de l'Odyssée d'Homère, prenant comme modèle la transposition qu'en fait James Joyce dans Ulysse : personnelle et contemporaine.
Dans le film qu’il réalise ici, Philippe Saire part d’une situation très concrète pour glisser peu à peu vers une appropriation très libre du mythe. Trois jeunes femmes en fin de soirée, à l’instar des Sirènes, trompent leur impossible paix et la violence de cet impossible en se métamorphosant en naufrageuses. Elles nous entraînent dans la quiétude des flots.
De Philippe Saire Avec Kim Ceysens, Maëlle Desclaux, Maïté Jeannolin

Casino de Montbenon Lausanne, dimanche 11 mars 2018, 19h15 (14 min)
Entrée gratuite, inscription conseillée
La projection est suivie d’une verrée ; précédée des spectacles de Oona Doherty et Edouard Hue.

Black Out, le film – Projection à Lausanne

Première publique de Black Out (2017, 17min), précédé de Vacuum (2016, 6min), dimanche 15 octobre 2017 à 11h, aux Galeries Pathé, Lausanne.
La projection est suivie d’une intervention de Stéphane Bouquet, écrivain et critique.

Loin de se résumer à de simples captations de spectacles, les travaux vidéos de Philippe Saire sont conçus comme des projets à part entière. Après plusieurs courts-métrages (Blind Date, [ob]seen, Faire Diversion, …), ainsi que la série Cartographies, qui se concentrait sur des chorégraphies in situ et était l’occasion de collaborer avec plusieurs réalisateurs de renom, ces deux films courts sont inspirées des spectacles éponymes. Ces derniers s’inscrivent dans une série en cours intitulée Dispositifs et explorant les frontières entre danse et arts visuels.

CUT revient à Lausanne dans le cadre du Programme Commun

Après une Première en novembre dernier, la dernière création de Philippe Saire entamait une tournée à Neuchâtel, puis Darmstadt pour une première allemande avant de passer par Berne et Bienne. Nous sommes très heureux que CUT revienne à Lausanne les 30, 31 mars et 1 avril 2017, et ce dans le cadre du Programme Commun – piloté par le Théâtre de Vidy et l’Arsenic.

Cette pièce chorégraphique pour 5 danseurs sera présentée au Théâtre de Sévelin 36 le jeudi 30 mars à 20h30, le vendredi 31 mars à 21h et le samedi 1 avril à 19h30. Réservations et informations sur le site du théâtre ou par mail.

×

Cie Philippe Saire
Av. de Sévelin 36
Case Postale 20
1000 Lausanne
Suisse

+41 21 620 00 12 info@philippesaire.ch

Newsletter

Interview - Vertigo (FR)

Philippe Saire was invited by Pierre-Philippe Cadert in Vertigo, La Première.

He talks about his relationship to dance, and above all about his last piece, Ether.

Listen to the program (in French): https://goo.gl/6mMdCF

Photos Ether

First pictures of Ether!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. Ether plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

The piece premiers April 25th - 29th at Théâtre Sévelin 36, Lausanne. Info and booking: https://www.theatresevelin36.ch

Ether - teaser is online!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. It plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

25-29 April, Théâtre Sévelin 36, booking: theatresevelin36.ch
Wed & Thu 7pm, Fri & Sat 8pm, Sun 5pm  ;  15.-/10.-

Les Sirènes - Avant-première à la Cinémathèque Suisse

La Cinémathèque Suisse et le Théâtre de Sévelin 36 proposent la projection en avant-première du nouveau court-métrage de Philippe Saire, le dimanche 11 mars à 19h15.

Après les Cartographies (2002-2012), cette œuvre initie une nouvelle série de vidéos-danse liés à des performances in situ. Chaque opus transcrit un " chant " de l'Odyssée d'Homère, prenant comme modèle la transposition qu'en fait James Joyce dans Ulysse : personnelle et contemporaine.
Dans le film qu’il réalise ici, Philippe Saire part d’une situation très concrète pour glisser peu à peu vers une appropriation très libre du mythe. Trois jeunes femmes en fin de soirée, à l’instar des Sirènes, trompent leur impossible paix et la violence de cet impossible en se métamorphosant en naufrageuses. Elles nous entraînent dans la quiétude des flots.
De Philippe Saire Avec Kim Ceysens, Maëlle Desclaux, Maïté Jeannolin

Casino de Montbenon Lausanne, dimanche 11 mars 2018, 19h15 (14 min)
Entrée gratuite, inscription conseillée
La projection est suivie d’une verrée ; précédée des spectacles de Oona Doherty et Edouard Hue.

Black Out, le film – Projection à Lausanne

Première publique de Black Out (2017, 17min), précédé de Vacuum (2016, 6min), dimanche 15 octobre 2017 à 11h, aux Galeries Pathé, Lausanne.
La projection est suivie d’une intervention de Stéphane Bouquet, écrivain et critique.

Loin de se résumer à de simples captations de spectacles, les travaux vidéos de Philippe Saire sont conçus comme des projets à part entière. Après plusieurs courts-métrages (Blind Date, [ob]seen, Faire Diversion, …), ainsi que la série Cartographies, qui se concentrait sur des chorégraphies in situ et était l’occasion de collaborer avec plusieurs réalisateurs de renom, ces deux films courts sont inspirées des spectacles éponymes. Ces derniers s’inscrivent dans une série en cours intitulée Dispositifs et explorant les frontières entre danse et arts visuels.

CUT revient à Lausanne dans le cadre du Programme Commun

Après une Première en novembre dernier, la dernière création de Philippe Saire entamait une tournée à Neuchâtel, puis Darmstadt pour une première allemande avant de passer par Berne et Bienne. Nous sommes très heureux que CUT revienne à Lausanne les 30, 31 mars et 1 avril 2017, et ce dans le cadre du Programme Commun – piloté par le Théâtre de Vidy et l’Arsenic.

Cette pièce chorégraphique pour 5 danseurs sera présentée au Théâtre de Sévelin 36 le jeudi 30 mars à 20h30, le vendredi 31 mars à 21h et le samedi 1 avril à 19h30. Réservations et informations sur le site du théâtre ou par mail.

Nouvelles spectacle ×

Première at theatre Arsenic, Lausanne, November 25th, 1992.

Nouvelles is very freely inspired of Marguerite Duras’ world, not as narrative, but rather because Duras “gives to see”. One could speak of reader’s impression – which is printed in the head of a reader – in the body of a dancer.

What is said, minutely described, are the acts. First matters the most concrete, the most accurate representation of the action, of the situation, of the climate. Only then emerge beings, and what is played imposes itself.

A common line with the dance: to evoke more than to say, distrust the form, project the perception in the imagination. Doors.


Nouvelles est structuré en une série de petites pièces de durées variables, dialoguant les unes avec les autres. La structure rythmique du spectacle s’identifie à une partition musicale, dont les pièces sont les différents mouvements. Le nombre des interprètes, le jeu sur l’espace varie d’une pièce à l’autre.
On ne peut pas parler de narration, mais comme Duras, de dialogue d’un livre à l’autre, par recoupements, transformations des situations, dilatations du temps, de l’espace.
Jean-Marie Bosshard et Philippe Saire


… De fragments dansés, en phrasés répétés se dégage un certain alphabet: marches sur le dos, babillages des mains, chutes décontractées, méli-mélo de couples, bars qui emportent des roulés vers l’extérieur, marche affairée.
Ce qui importe dans cette pièce c’est la modulation de l’espace traversé par une ou plusieurs personnes, structuré par de savantes lumières. Car tout est affaire d’ambiance, … , d’épaisseur sensitive dans cette succession de tableaux. C’est dans leur rapport avec les éléments extérieurs, qu’ils produisent les plus belles émotions: occupation de faisceaux lumineux coupés au couteau, attraction-répulsion avec le mur ou encore rencontre inopinée avec une trombe d’eau.

Michèle Pralong, Le Courrier, Genève, novembre 1992

C’est un petit chef-d’oeuvre qu’a signé Philippe Saire: un spectacle dense, fort, beau; tout de rigueur et de dépouillement. La solitude, l’isolement marquent ces Nouvelles, inspirées très librement de l’œuvre de Marguerite Duras. Soit que les êtres soient cloués sur de maigres espaces de lumière, soit qu’ils se perdent dans la vastitude du plateau, soit encore qu’ils marchent ou rampent sur le replat d’un mur. Ou alors qu’ils se fracassent, s’y accrochent, déploient moult efforts pour s’y hisser.
Mais que l’on ne s’y trompe pas. Nouvelles n’est nullement frappé du sceau du désespoir. L’humour se glisse avec habileté parmi ces onze séquences brèves, dont certaines tiennent même du haiku.
Jeux d’ombres et de lumière, du son et du silence, de l’air et de l’eau qui éclabousse: jeux d’enfants et jeux d’adultes… Nouvelles procède peut-être d’une œuvre narrative. Il n’en confine pas moins à la plus vigoureuse des abstractions.

Jean-Pierre Pastori, La Tribune de Genève, décembre 1992

If you are looking for the unusual in modern ballet, don’t miss Compagnie Philippe Saire at Spoleto Festival USA… The company gave a stellar performance that was indeed thought provoking.
Post and Courrier, Charleston (USA), 1993


Concept
Philippe Saire, Jean-Marie Bosshard


Choreography
Philippe Saire


Dancers
Marc Berthon, Charles Linethan, Philippe Saire, Julie Salgues, Rahel Vonmoos


Composer
Jean François Bovard


Set design
Jean-Marie Bosshard


Lighting
Christian Yerly, Jean-Marie Bosshard


Costumes
Regina Martino


↳ PHOTOS HD
↳ TECHNICAL RIDER

Past dates

25.11.1992
06.12.1992
Genève (Ch)
28.01.1993
31.01.1993
Vevey (CH)
06.02.1993
06.02.1993
Yverdon-les-Bains (CH)
10.02.1993
10.02.1993
Morges (CH)
12.02.1993
12.02.1993
Lucerne (CH)
04.03.1993
06.03.1993
Verscio (CH)
27.03.1993
27.03.1993
Bienne (CH)
02.04.1993
02.04.1993
Zürich (CH)
15.04.1993
18.04.1993
Schaffouse (CH)
07.05.1993
07.05.1993
Lugano (CH)
15.05.1993
15.05.1993
Genève (CH)
16.11.1993
16.11.1993
Leipzig (DE)
20.11.1993
20.11.1993
Sassari (IT)
03.12.1993
03.12.1993
Charleston (US)
03.06.1994
05.06.1994