×

Cie Philippe Saire
Av. de Sévelin 36
1004 Lausanne
Suisse

en résidence permanente au Théâtre Sévelin 36

+41 21 620 00 12 info@philippesaire.ch

Newsletter

×

Cie Philippe Saire
Av. de Sévelin 36
1004 Lausanne
Suisse

en résidence permanente au Théâtre Sévelin 36

+41 21 620 00 12 info@philippesaire.ch

Newsletter

Salle des Fêtes (Party Room) spectacle En tournée ×

Durée: 50 min environ

Salle des Fêtes est le cinquième volet d’une série de pièces chorégraphiques en convergence avec les arts visuels. Après les succès de Black Out, Vacuum et Hocus Pocus (jeune public), ce nouvel opus part d’un jeu avec les ballons de fête.

« L’aspect inquiétant, voire cauchemardesque que prenaient alors ces ballons figuratifs a priori joyeux, destinés aux enfants, référencés aux dessins animés, à Disney… cet aspect menaçant m’avait alors troublé sans que je sache bien pourquoi.
C’était, je pense, le renversement de la fonction : ce monde du divertissement qui pouvait se retourner contre nous. »

Dans un espace scénique circulaire, deux interprètes dansent avec des ballons. Masqués tels des braqueurs, leur présence tranche dans cet univers de divertissement populaire, et questionne la tension entre captif et captivé.
On ne sait pas bien qui ils sont... Deux clones chargés de nous distraire, de mettre en exergue notre gravité et notre désir d’élévation, de procéder à une sorte de cérémonie, de nous consoler peut-être.

« Les hommes n’ayant pu guérir la mort, la misère, l’ignorance, ils se sont avisés, pour se rendre heureux, de n’y point penser. »
Blaise Pascal, Pensées (1670)


Au départ de cette piste de recherche, les images que je collecte depuis des années dans différentes villes traversées lors de voyages et de tournées sur les vendeurs de ballons. Probablement une part lointaine d’enfance qui motivait cette attirance. J’en ai filmé plusieurs, attendant tranquillement le client, ou tentant de maitriser une masse de ballons emportés par le vent. Vent qui leur donne alors une autonomie à la fois légère et inquiétante. C’est alors le corps même qui devient comme fragile et tourmenté par cet amas tourbillonnant semblant bien plus puissant que lui.
Tout d’un coup, ces ballons concrétisaient étrangement ces aspects existentiels de la fuite, du besoin de légèreté, de l’élévation. Ils alliaient la puissance et la fragilité dans l’objet gonflé, ils emprisonnaient l’air, le souffle symbole de vie. Ils fascinaient et repoussaient. Comme j’aime à le dire d’un spectacle qui m’a touché : ils dépassaient ce qu’on voit. Et c’est cette richesse qui m’a déterminé à travailler avec ces objets.

Philippe Saire


La pièce est structurée en trois actes :

  1. Le disque au sol, les danseurs dansant dans la périphérie.
  2. Le disque au plafond, contenant les ballons gonflés à l’hélium, avec un jeu avec des ballons « réglés » de manières différentes : en élévation compète, flottant à mi-niveau, flottant à ras le sol.
  3. Comme une boucle avec le premier, disque redescendu au sol.
    « Partout donc à Disneyland se dessine le profil objectif de l’Amérique (…). Digest de l’american way of life, panégyrique des valeurs américaines, transposition idéalisée d’une réalité contradictoire. Certes. Mais tout ceci cache autre chose et cette trame idéologique sert en elle-même de couverture à une simulation de troisième ordre : Disneyland est là pour cacher que c’est le pays « réel », toute l’Amérique « réelle » qui est Disneyland (un peu comme les prisons sont là pour cacher que c’est le social tout entier, dans son omniprésence banale, qui est carcéral) »
    Jean Baudrillard, Simulacre et simulation

Deux versions en fonction de la taille du plateau
Pour les grands plateaux, le public en cercle sur de chaises sur scène. Des spectateurs sont comme invités à la fête.
Pour les plateaux plus modestes, une version frontale, plus dépouillée.


Concept et chorégraphie
Philippe Saire


Chorégraphie en collaboration avec les danseurs
Neal Maxwell, David Zagari


Assistanat
Chady Abu-Nijmeh


Lumière
Philippe Saire, Vincent Scalbert


Création sonore
Philippe de Rham


Costumes
Isa Boucharlat


Conseil en dramaturgie
Roberto Fratini Serafide


Soutiens et partenaires
La Compagnie est au bénéfice d'une convention de soutien conjoint avec La Ville de Lausanne, le Canton de Vaud et Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture; ce spectacle est soutenu par la Loterie Romande, la Fondation Philanthropique Famille Sandoz, Ernst Göhner Stiftung, la Fondation Françoise Champoud, la Fondation Corymbo et le Migros Pour-cent culturel. La Cie Philippe Saire est en résidence permanente au Théâtre Sévelin 36.


↳ PHOTOS HD
↳ FICHE TECHNIQUE

Dates passées

Lausanne (CH)
15.09.2021
26.09.2021
Paris (FR)
23.11.2021
26.11.2021