×

Cie Philippe Saire
Av. de Sévelin 36
Case Postale 20
1000 Lausanne
Suisse

+41 21 620 00 12 info@philippesaire.ch

Newsletter

Interview - Vertigo (FR)

Philippe Saire was invited by Pierre-Philippe Cadert in Vertigo, La Première.

He talks about his relationship to dance, and above all about his last piece, Ether.

Listen to the program (in French): https://goo.gl/6mMdCF

Photos Ether

First pictures of Ether!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. Ether plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

The piece premiers April 25th - 29th at Théâtre Sévelin 36, Lausanne. Info and booking: https://www.theatresevelin36.ch

Ether - teaser is online!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. It plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

25-29 April, Théâtre Sévelin 36, booking: theatresevelin36.ch
Wed & Thu 7pm, Fri & Sat 8pm, Sun 5pm  ;  15.-/10.-

Les Sirènes - Avant-première à la Cinémathèque Suisse

La Cinémathèque Suisse et le Théâtre de Sévelin 36 proposent la projection en avant-première du nouveau court-métrage de Philippe Saire, le dimanche 11 mars à 19h15.

Après les Cartographies (2002-2012), cette œuvre initie une nouvelle série de vidéos-danse liés à des performances in situ. Chaque opus transcrit un " chant " de l'Odyssée d'Homère, prenant comme modèle la transposition qu'en fait James Joyce dans Ulysse : personnelle et contemporaine.
Dans le film qu’il réalise ici, Philippe Saire part d’une situation très concrète pour glisser peu à peu vers une appropriation très libre du mythe. Trois jeunes femmes en fin de soirée, à l’instar des Sirènes, trompent leur impossible paix et la violence de cet impossible en se métamorphosant en naufrageuses. Elles nous entraînent dans la quiétude des flots.
De Philippe Saire Avec Kim Ceysens, Maëlle Desclaux, Maïté Jeannolin

Casino de Montbenon Lausanne, dimanche 11 mars 2018, 19h15 (14 min)
Entrée gratuite, inscription conseillée
La projection est suivie d’une verrée ; précédée des spectacles de Oona Doherty et Edouard Hue.

Black Out, le film – Projection à Lausanne

Première publique de Black Out (2017, 17min), précédé de Vacuum (2016, 6min), dimanche 15 octobre 2017 à 11h, aux Galeries Pathé, Lausanne.
La projection est suivie d’une intervention de Stéphane Bouquet, écrivain et critique.

Loin de se résumer à de simples captations de spectacles, les travaux vidéos de Philippe Saire sont conçus comme des projets à part entière. Après plusieurs courts-métrages (Blind Date, [ob]seen, Faire Diversion, …), ainsi que la série Cartographies, qui se concentrait sur des chorégraphies in situ et était l’occasion de collaborer avec plusieurs réalisateurs de renom, ces deux films courts sont inspirées des spectacles éponymes. Ces derniers s’inscrivent dans une série en cours intitulée Dispositifs et explorant les frontières entre danse et arts visuels.

CUT revient à Lausanne dans le cadre du Programme Commun

Après une Première en novembre dernier, la dernière création de Philippe Saire entamait une tournée à Neuchâtel, puis Darmstadt pour une première allemande avant de passer par Berne et Bienne. Nous sommes très heureux que CUT revienne à Lausanne les 30, 31 mars et 1 avril 2017, et ce dans le cadre du Programme Commun – piloté par le Théâtre de Vidy et l’Arsenic.

Cette pièce chorégraphique pour 5 danseurs sera présentée au Théâtre de Sévelin 36 le jeudi 30 mars à 20h30, le vendredi 31 mars à 21h et le samedi 1 avril à 19h30. Réservations et informations sur le site du théâtre ou par mail.

×

Cie Philippe Saire
Av. de Sévelin 36
Case Postale 20
1000 Lausanne
Suisse

+41 21 620 00 12 info@philippesaire.ch

Newsletter

Interview - Vertigo (FR)

Philippe Saire was invited by Pierre-Philippe Cadert in Vertigo, La Première.

He talks about his relationship to dance, and above all about his last piece, Ether.

Listen to the program (in French): https://goo.gl/6mMdCF

Photos Ether

First pictures of Ether!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. Ether plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

The piece premiers April 25th - 29th at Théâtre Sévelin 36, Lausanne. Info and booking: https://www.theatresevelin36.ch

Ether - teaser is online!

This duo is the fourth part of a series of choreographic works in convergence with visual arts. It plays on a new aspect of our visual perception: the versatility of bodies in a smoked-filled and vanishing point-structured space, on the line between presence and absence.

25-29 April, Théâtre Sévelin 36, booking: theatresevelin36.ch
Wed & Thu 7pm, Fri & Sat 8pm, Sun 5pm  ;  15.-/10.-

Les Sirènes - Avant-première à la Cinémathèque Suisse

La Cinémathèque Suisse et le Théâtre de Sévelin 36 proposent la projection en avant-première du nouveau court-métrage de Philippe Saire, le dimanche 11 mars à 19h15.

Après les Cartographies (2002-2012), cette œuvre initie une nouvelle série de vidéos-danse liés à des performances in situ. Chaque opus transcrit un " chant " de l'Odyssée d'Homère, prenant comme modèle la transposition qu'en fait James Joyce dans Ulysse : personnelle et contemporaine.
Dans le film qu’il réalise ici, Philippe Saire part d’une situation très concrète pour glisser peu à peu vers une appropriation très libre du mythe. Trois jeunes femmes en fin de soirée, à l’instar des Sirènes, trompent leur impossible paix et la violence de cet impossible en se métamorphosant en naufrageuses. Elles nous entraînent dans la quiétude des flots.
De Philippe Saire Avec Kim Ceysens, Maëlle Desclaux, Maïté Jeannolin

Casino de Montbenon Lausanne, dimanche 11 mars 2018, 19h15 (14 min)
Entrée gratuite, inscription conseillée
La projection est suivie d’une verrée ; précédée des spectacles de Oona Doherty et Edouard Hue.

Black Out, le film – Projection à Lausanne

Première publique de Black Out (2017, 17min), précédé de Vacuum (2016, 6min), dimanche 15 octobre 2017 à 11h, aux Galeries Pathé, Lausanne.
La projection est suivie d’une intervention de Stéphane Bouquet, écrivain et critique.

Loin de se résumer à de simples captations de spectacles, les travaux vidéos de Philippe Saire sont conçus comme des projets à part entière. Après plusieurs courts-métrages (Blind Date, [ob]seen, Faire Diversion, …), ainsi que la série Cartographies, qui se concentrait sur des chorégraphies in situ et était l’occasion de collaborer avec plusieurs réalisateurs de renom, ces deux films courts sont inspirées des spectacles éponymes. Ces derniers s’inscrivent dans une série en cours intitulée Dispositifs et explorant les frontières entre danse et arts visuels.

CUT revient à Lausanne dans le cadre du Programme Commun

Après une Première en novembre dernier, la dernière création de Philippe Saire entamait une tournée à Neuchâtel, puis Darmstadt pour une première allemande avant de passer par Berne et Bienne. Nous sommes très heureux que CUT revienne à Lausanne les 30, 31 mars et 1 avril 2017, et ce dans le cadre du Programme Commun – piloté par le Théâtre de Vidy et l’Arsenic.

Cette pièce chorégraphique pour 5 danseurs sera présentée au Théâtre de Sévelin 36 le jeudi 30 mars à 20h30, le vendredi 31 mars à 21h et le samedi 1 avril à 19h30. Réservations et informations sur le site du théâtre ou par mail.

Sang d’Encre spectacle ×

Première at basel tanzt 05, Basel, September 23rd, 2005. Choreography for 6 dancers.

Our longing for a fantasized sense of security dictates far more than we may care to realise. If you consider fear as one of the foundations of social relations and a major motivator of our actions, then everything seems to be built on an absurdity. It is this very absurdity that Sang d’encre, in a playful way, will try and question.


Part of a process

More and more, I consider that each new show is a stage in a longer process. And I feel that this process is now undergoing some profound transformations. This project takes this evolution into account. A brief look back at my most recent pieces brings me face to face with these changes and gives me the chance to identify a number of key elements that I would like to develop and radicalise.

• The raw material of dance – movement
An evolution towards a sort of functionality of movement, which is defined more and more in terms of a series of actions to be realised. Dance then emerges thanks to the qualities, rhythms and distortions put in place. A flight of decorative movement. Underpinned by a long period of writing.

• A question of meaning
Instead of talking in terms of theatrical moments, let’s rather talk about the presence of explicit moments in which the meaning cannot be diluted. In this context, it’s less a matter of working on narration than of provoking enlightening juxtapositions between the dancing (which we could define, in terms of meaning, as impressionist) and other very explicit moments (nearer to photo-reportage). Paradoxically, one could almost consider this juxtaposition as a form of detachment. A kind of schism between a direct reading of the situation, within the reach of all, and a more sensitive, intimate perception.

• Collaboration with the dancers
Over the last two to three years, I have developed a way of working with the dancers which enables us to realise a maximum of their creative potential, and which allows them to be more involved. This approach mingles improvisation and composition, and involves a reorganisation of rehearsal time so as to allow individual work.

• The artistic team
A new artistic team has come into being. The collaboration with Laurent Junod, lighting creator and Christophe Bollondi, conceiver of sound environments, proved itself to be both fruitful and stimulating in (ob)seen. We will pursue and develop this partnership. The dancers, of course, remain the central element, but our outlook is now more and more focussed on conceiving the show as the meeting of different, almost autonomous universes, both visual and musical.

• The laboratoires
Between May and December 2004, we have held four laboratories, each one lasting a week. Those participating were the Company’s own dancers, though other dancers have also been invited. Whilst each laboratory is built round a different theme (writing about movement, lighting, content, treatment…) all of them aim to offer an opportunity to research, but also to identify the key elements of the next artistic creation, and to meet the dancers in a more creative context than that of an audition.


“Explosive and dynamic. The reflection of a society in a permanent state of emergency.”
Martina Wohlthat, NZZ, 26.9.2005


Choreography in collaboration with the dancers
Philippe Saire


Dancers
Philippe Chosson, Karine Grasset, Mickaël Henrotay Delaunay, Sun-Hye Hur, Mariusz Jedrzejewski, Mike Winter


Lighting
Laurent Junod


Sound design
Christophe Bollondi


Set design
erias


Costumes
Isa Boucharlat


Artistic advice
Isabelle Flükiger, Philippe Weissbrodt


Production assistant
Frédérique Leresche


Stage manager
Yann Serez


↳ PHOTOS HD
↳ TECHNICAL RIDER

Past dates

Bâle (CH)
23.10.2017
24.09.2005
Berne (CH)
28.09.2005
29.09.2005
Lausanne (CH)
02.11.2005
19.11.2005
Lucerne (CH)
01.12.2005
03.12.2005
20.01.2006
21.01.2006
Delémont (CH)
20.05.2006
20.05.2006
Bassano del Grapa (IT)
05.08.2006
05.08.2006
Brasilia (BR)
29.09.2006
01.10.2006
Sao Paulo (BR)
06.10.2006
07.10.2006
Neuchâtel (CH)
22.02.2007
22.02.2007
Meyrin (CH)
27.02.2007
28.02.2007
CO2
Bulle (CH)
02.03.2007
02.03.2007